Hasselblad 500 c/m





Leica II D
Couplex (1938)





Leica M6 TTL





Leica R7





Leica R8





Nikon F3





Nikon F4s





Nikon FM





Nikon FM10





Voigtländer
Bessa R2




Deux amis



Photographes



Collectionneurs



Techniques



Liens "photo" divers



Photo-blogueurs



09 juillet 2010

Overdose

Petite histoire d'une photo... interpellante


Le week-end dernier, mon épouse et moi-même sommes allés visiter Paris.

Une des choses qui m'ont le plus marquées lors de ce (trop) court séjour, c'est le nombre important de sans-abris et de toxicomanes que l'on trouve couchés sur les bancs publics, voire à même le sol.

En visitant la Butte Montmartre et le Sacré-Coeur, nous avons remarqué quelques personnes qui regardaient un homme gisant sur le sol, totalement inerte, le pantalon légèrement abaissé.

Victime d'une overdose, avons nous entendu. Le malheureux ne se relèvera plus.

Je ne vous cache pas que j'ai éprouvé un certain malaise devant cette scène. Surtout lorsque je me suis rendu compte que, quelques instants auparavant, cet homme gisait déjà au sol au milieu des nombreux touristes indifférents qui passaient à côté de lui sans lui prêter la moindre attention.

De retour à Bruxelles, en regardant les photos du point de vue que j'avais prises devant le Sacré-Coeur, le malaise me reprend !

En effet, sur une de ces photos on distingue le malheureux, gisant seul sans que personne ne lui accorde le moindre intérêt.
Sur un banc à côté de lui, deux amoureux regardent... le paysage.
Derrière lui, non visibles sur la photo, de nombreux touristes s'intéressent aux fontaines.

La présence du malheureux sur cette photo "souvenir" est bien évidemment involontaire et tout-à-fait fortuite.

Ni mon épouse ni moi-même ne l'avions remarqué, de là où nous nous trouvions.

Ce n'est qu'une fois arrivés à son niveau, plusieurs minutes plus tard, que quelques personnes l'ont remarqué et ont attiré notre attention sur la scène.

Depuis quand cet homme gisait-il ainsi sous le regard des passants indifférents ?

Certains peuvent trouver choquant d'insérer ici ces images...

Elles sont postées ici non pas par une volonté de sensationnalisme morbide, mais bien comme un témoignage de la misère humaine et de l'indifférence.

Combien d'hommes et de femmes disparaissent de la sorte chaque année, chaque mois, chaque jour ?

Et... qui s'en soucie ?




(Détail)

Commentaires

Malheureusement il n'y a pas qu'a paris que cela se passe

Écrit par : alainmin | 09 juillet 2010

Répondre à ce commentaire

L'individualisme et l'indifférence dans laquelle baigne notre société depuis plusieurs années, fait que de tels drames restent sans réactions. C'est très grave!

Écrit par : Patouland | 22 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Conception : Michel Pêcher (HèmPé)